Les dirigeants rendent hommage aux licenciés

27 janvier 2014

Jeudi, l’équipe dirigeante du club omnisports de l’ASPTT Châteauroux a présenté ses voeux pour la nouvelle année 2014, devant ses plus fidèles bénévoles, ses partenaires ainsi que les différentes sections du club (tennis, handball, voile, etc.).
Ce fut l’occasion pour le conseil d’administration, Alain Pascaud (le président) et Patrick Oblique (secrétaire général) en tête, de dresser le bilan de l’année sportive 2013, puis d’établir les objectifs de 2014. L’ASPTT compte aujourd’hui 1.017 adhérents toutes sections sportives confondues, un chiffre en constante progression depuis quatre ans. Et à cela, l’éclosion de la section handball n’est pas étrangère : avec environ 400 licenciés, et des résultats sportifs en hausse, le handball a grandement participé à la très bonne réussite sportive de l’ASPTT durant cette année 2013, au même titre que la section tennis.
En outre, une nouvelle section sportive a fait son apparition à la rentrée de septembre : le sport nature. Celle-ci fait donc le bonheur des amateurs de trail, de triathlon ou encore de duathlon. Et ses débuts sont une vraie réussite puisque cinq représentants de l’ASPTT participeront au championnat du monde de duathlon, à Pontevedra, en Espagne du 31 mai au 1er juin. Chapeau !
Le club espère donc continuer sur cette lancée en 2014, et notamment en développant le sport féminin, assez en berne dans le département. Autre objectif tenant à cœur au club, le développement du sport handicapé : en travaillant avec l’ADAPEI, et peut-être l’IME.
Si les résultats sportifs sont donc à la hauteur des espérances, le président Pascaud tient surtout à conserver un équilibre budgétaire au sein de son club : « La rigueur budgétaire est notre crédo. Nous avons la chance d’avoir des sections sportives très sérieuses et très professionnelles, et qui défendent des valeurs chères au sport, l’honneur et la combativité. Nous sommes donc fiers de pouvoir présenter un club équilibré financièrement, et cela malgré les difficultés actuelles. »
Seul point noir au tableau, le peu de subventions reçues par le club castelroussin. Un avis partagé par son secrétaire général, Patrick Oblique : « Il est vrai que le club n’est pas vraiment reconnu à sa juste valeur. Nous recevons 19.000 € de subventions par an, ce qui est bien trop faible pour un club comptant plus de 1.000 licenciés, et avec des sections telles que le handball et le tennis. Surtout qu’à long terme, l’apport des collectivités sera surement moindre, il faudra alors se tourner vers des partenaires privés. »
Malgré cela, les deux hommes forts de l’ASPTT n’en sont pas moins des hommes heureux. « Le plus important pour nous est de voir nos bénévoles prendre du plaisir. C’est ce qui nous comble le plus », a conclu le président castelroussin.

 

Article « La Nouvelle République »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *