L’Open sourit aux outsiders

6 janvier 2014

Poncetta et Nguyen ont bouleversé la hiérarchie en remportant hier les finales d’un tournoi qui aura battu des records de participation.

Il n’aura pas manqué grand-chose à l’édition 2014 pour mériter l’appellation de grand cru. Juste quelques négatifs dans le tableau masculin et des Indriens en finale… « Nous avons fait un carton dans les tableaux 4e et 3e série. Seul regret, les quarts de finale du tableau masculin qui n’étaient pas très équilibrés avec trois ou quatre classements d’écart », souligne la présidente Anne Feignant.

Des quarts de finale fatals aux deux derniers représentants départementaux, Justin Cvitanovic (CTC 36, 2/6) et Robin Anglès (Le Poinçonnet, 4/6). Les deux « jeunots » n’ont pas démérité mais ont pu mesurer contre Nguyen (-4/6) et Bourdarie (0) le chemin qui leur restait à parcourir pour franchir un nouveau palier.

Des finales de haute volée

Du coup, dimanche matin, la dernière chance de voir enfin un local accéder à la finale reposait sur les épaules d’Ana Jikia (CTC 36, -2/6) opposée à Emmanuelle Poncetta (Montferrand, -2/6). Entre deux attaquantes du fond du court et au caractère bien trempé, on pouvait s’attendre à une farouche explication. Et comme prévu, cette partie s’est jouée sur des détails. De menus détails qui ont fini par faire basculer la partie en faveur de l’Auvergnate. Il y a tout d’abord la bande du filet qui sourit à Poncetta dans le jeu décisif du premier set mais aussi cette incapacité chronique pour Jikia de marquer les points importants?!
Germain Simon (TC Lyon, -2/6) s’est également incliné au stade des demi-finales face à Nguyen. En panne de première balle et jamais vraiment en place pour dégainer son coup droit, le tenant du titre s’est montré trop irrégulier pour inquiéter le Francilien.
Les finales pouvaient alors commencer. Celle entre Baudeigne (Saint-Jean Tennis, -4/6) et Poncetta a tenu toutes ses promesses. Riche en intensité du fond du court, mais aussi dans le verbe. Déjà victorieuse en 2012, la Montferrandaise joue le feu dans la première manche qu’elle remporte 6-4 et dans la seconde jusqu’à 5-2, où elle servira pour le gain du match. Et puis plus rien, sinon le vide. Un trou noir dont profite Baudeigne, qui grignote point par point, jeu par jeu avant de s’offrir trois balles de set à 6-5 sur le service de Poncetta. Trois opportunités vendangées de manière inexplicable qui permettent à l’Auvergnate d’arracher un jeu décisif et le match?!
La finale masculine sera toute aussi accrochée. Lescure (TC Torcy, -30), qui s’était jusque-là promené, trouve enfin un adversaire à sa mesure. Véritable métronome du fond du court, Nguyen s’appuie sur la balle adverse pour la retourner encore plus vite. La tactique s’avère payante et c’est lui qui remporte le premier set 7-5 après avoir été mené 4-5. Fort de cet avantage, Nguyen aborde le second set sans complexe. Aussi rapide que l’éclair sur sa ligne de fond, le sociétaire de l’US Métro finit par écœurer Lescure et s’impose en deux sets.
Voilà une année 2014 qui démarre fort?!

résultats

FÉMININES

Toutes séries
Demi-finales?: Poncetta (Montferrand, -2/6) bat Jikia (CTC 36, -2/6) 7-6, 6-4?; Baudeigne (Saint-Jean Tennis, -4/6) bat Thauvin (US Olivet, 1/6) 6-2, 6-2.
Finale?: Poncetta bat Baudeigne 6-4, 7-6
(7 points à 1).
4e série
Dupuy (Levroux, NC) bat Charles (ASPTT Châteauroux, 30/1) 6-3, 6-3.

MASCULINS

Toutes séries
Demi-finales ?: Lescure (TC Torcy, -30) bat Bourdarie (Dijon, 0) 6-3, 6-1?; Nguyen (Métro, -4/6) bat Simon (TC Lyon, -2/6) 6-4, 6-4.
Finale?: Nguyen bat Lescure 7-5, 6-1.
3e série
Duport (ASPTT Châteauroux, 15/1) bat Marié (TC Diors, 15/1) 6-4, 7-6.
4e série
Micheloni (Étrechet, 30/1) bat Humbert (ASPTT Châteauroux, 30/1) 3-6, 6-4, 6-1.

 

Article de « La Nouvelle République »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *