Spectacle et frisson garantis à Belle-Isle

26 septembre 2013

Devant le succès rencontré par la précédente édition de la Nuit des arts martiaux, le grand organisateur de la soirée, Thierry Claude, a décidé de renouveler l’expérience. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, l’objectif et les participants restent les mêmes. « Le but est de rassembler toutes les disciplines martiales et sports de combat qui existent dans le département, de leur permettre de montrer leur savoir-faire, ainsi que la spécificité de chaque discipline », explique Thierry Claude, lui-même karatéka et président du comité de l’Indre de karaté.

Ce sont pas moins de neuf disciplines qui seront présentées en deux parties différentes, pour une durée totale de spectacle d’environ 2 h 30. Pour commencer, capoeira, kung-fu, taekwondo, body-karaté et boxe anglaise assureront la première partie du spectacle, avec de multiples démonstrations. Après l’entracte, conçu comme un vrai show à l’américaine, avec pole dance et hip-hop (Tic-Tac crew), c’est le Japon qui sera à l’honneur. Les différentes disciplines martiales issues du pays du soleil levant que sont l’aïkido, le kendo, le judo et le karaté proposeront combats simulés et enchaînements.
En tout, ce sont 80 athlètes et sportifs qui monteront sur scène et qui montreront au public que la qualité de leur enseignement n’a d’égal que l’excellente maîtrise de leur discipline. Du côté de l’organisation, on n’a pas cherché à faire venir de grosses pointures en guise de têtes d’affiche, et ce pour une raison très simple. « Nous avons dans l’Indre des sportifs de haut niveau et des gens de très grande valeur dans chaque discipline », explique Thierry Claude. L’an dernier, la manifestation avait connu un vrai succès en attirant un millier de spectateurs. L’objectif sera de faire aussi bien. Thierry Claude n’est pas inquiet, car il sait que, cette année encore, le spectacle et les frissons seront au rendez-vous.

Nuit des arts martiaux, samedi 5 octobre, à 20 h 30, au gymnase de Belle-Isle. Entrée : 8 € ; gratuit pour les moins de 12 ans. Billetterie sur place.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *