L’ASPTT Châteauroux, un club en constante évolution

18 juin 2014

L’assemblée générale de l’ASPTT omnisports a acté le remplacement de Patrick Oblique par Nicolas Tavarès au secrétariat général.

Après un petit diaporama photos en guise d’introduction, la 74e assemblée générale de l’ASPTT omnisports de Châteauroux a permis de faire le tour de la dizaine de sections, représentant plus de mille licenciés, dont 500 jeunes inscrits dans les différentes écoles de sport.

La ville maintient son soutien

L’association organise une quinzaine de manifestations chaque année, dont l’Ekiden, et participe au Rallye des Gazelles. Les finances se portent plutôt bien avec un léger excédent de 1.560 €. La municipalité, représentée par Marc Fleuret, entend maintenir son soutien à une organisation qui « représente la diversité du sport castelroussin ».L’adjoint a précisé que « la future Halle des sports de Saint-Jean soulagera l’ASPTT en terme d’infrastructures ».
Des assises du sport auront lieu en novembre avec pour thème cette année : les critères d’attribution des subventions. Une table ronde entre les différents éducateurs des disciplines complétera cette journée.
Une modification des statuts a mené à la mise en place d’un nouveau conseil d’administration élu jusqu’à la prochaine olympiade. Il est présidé par Alain Pascaud. Patrick Oblique, secrétaire général, ayant fait valoir ses droits à la retraite après 40 ans de dévouement, est remplacé dans ses fonctions par Nicolas Tavarès. Sont par ailleurs nommés à la vice-présidence : Michel Valeur et Patrick Oblique. Maria Di Carlo demeure trésorière générale. L’ASPTT compte au total 60 éducateurs, dont 11 diplômés d’état. Le handball, la gymnastique sportive et la section sports nature sont apparus dans les cinq dernières années ; le golf et l’ultimate seront peut-être bientôt au menu. L’ASPTT ne s’endort pas sur ses lauriers.

par sections

Tennis. Anne Feignant a repris avec brio une section en grande difficulté. Jean-Baptiste Blanchard va poursuivre le travail pour les 291 licenciés, dont 140 enfants en école de tennis.
Handball. C’est une réussite énorme pour cette section relancée voici cinq ans et qui compte aujourd’hui 264 licenciés (434 avec les événementiels). Les deux équipes phares se sont maintenues au niveau régional et le tournoi national est en préparation avec le hand fauteuil qui sera mis à l’honneur (NR de samedi).
Camping-cars. La section compte 25 camping-cars et a réalisé une dizaine de sorties. Elle fêtera ses 25 ans le 5 octobre.
Gymnastique. La gym d’entretien va probablement mettre un terme à ses activités. Quant à la gym sportive, les 178 adhérents Ufolep sont assidus et de bonnes performances ont été obtenues. Laurie Berthet va passer son diplôme d’État pour entraîner.
Karaté. Les adhérents sont en baisse malgré l’essor du body karaté. Les entraînements seront juste délocalisés au Poinçonnet, mais l’activité continue.
Sports nature. La dernière section lancée lors de l’Ekiden 2013 est bien partie avec près de 40 membres. Concernant l’Ekiden 2014, une arrivée surprise en indoor est prévue. Rendez-vous le 9 novembre.
Voile. Douze adhérents. Le renouvellement s’opère avec quelques jeunes qui se montrent intéressés. La fête nautique aura lieu à Éguzon, le 6 juillet.
Volley. 43 licenciés dont 8 jeunes. L’équipe première féminine est championne de l’Indre et a participé à la finale de Coupe de France Ufolep.
Yoga. Un groupe convivial qui a doublé ses effectifs en deux ans.

 

Article « La Nouvelle République »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *