L’ASPTT à l’assaut de la Coupe de France

6 juin 2014

L’équipe féminine de l’ASPTT Châteauroux volley-ball, engagée en championnat Ufolep, s’apprête à clore une saison presque parfaite. En 2013-2014, elles ont surclassé la concurrence : après avoir été sacrées championnes départementales avec aucune défaite au compteur, elles ont également empoché la Coupe de l’Indre, sans avoir concédé le moindre set tout au long de leur parcours. « L’objectif de la saison était de réaliser le doublé, il a été rempli », confient la présidente de la section, Annie Parbaud, et la capitaine de l’équipe, Maud Trouvé.

Cette saison, l’équipe a été en nets progrès. Car même si en Ufolep, il faut bien avouer que la pratique suit plus l’esprit loisir que sportif, l’ASPTT Châteauroux a décidé d’encadrer un peu mieux ses entraînements, en faisant appel à Alejandro Duque Lopez, par ailleurs ancien joueur de l’équipe masculine.
Le but ayant été atteint, les Castelroussines ont l’occasion de poser une belle cerise sur le gâteau, avec leur participation à la Coupe de France. Engagées dans le tableau Excellence, elles ont en effet réussi à se qualifier pour les phases finales. Certes, la phase de qualification a été plutôt rapide, puisqu’il y avait seulement trois équipes inscrites dans leur poule géographique : Aix/Marseille, Chambray, et donc l’ASPTT.« On a perdu deux fois contre les Provençales et on a gagné deux fois contre Chambray, on a donc terminé 2e de poule, expliquent les volleyeuses. Au départ, on devait disputer un barrage contre le deuxième de l’autre poule, mais l’Ufolep a décidé d’envoyer quatre équipes pour la phase finale. »
Ce week-end, à Brive, les filles de l’ASPTT retrouveront donc Aix/Marseille, ainsi que deux équipes du Nord, Rumegies et Émerchicourt. « On avait fixé cet objectif sur deux ans, c’est plus rapide que prévu. On aurait préféré évoluer en Coupe Honneur cette saison, mais comme il manquait du monde en Excellence, ils ont fait appel à nous. On va jouer sans pression. »
Cette saison, l’ASPTT compte 42 licenciés, avec notamment une école de volley, chose assez rare en Ufolep, gérée par Jean-Paul Thomas, ainsi que deux équipes féminines et une masculine. Autant de supporters potentiels pour le rendez-vous de ce week-end.

L’équipe : Louise Jehanno, Caroline Moreau, Fanny Marques, Magali Galtier, Gaëlle Chamignon, Maud Trouvé, Annie Parbaud, Anaïs et Beline Mével.

Article : « La Nouvelle République »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *